Cela fait depuis 2008 déjà que l’idée d’Elon Musk mijote.

Connecter le monde à internet où que vous soyez à des vitesses prodigieuses. Longtemps débattu et critiqué, le projet Starlink est annoncé en 2015 et voit le jour en 2018 quand les premiers satellites sont lancés.

Starlink c’est quoi exactement ?

C’est un projet qui prévoit d’envoyer un nombre important de satellites afin d’offrir un service d’internet par satellite à l’échelle planétaire !

La force de ce projet est que les satellites ne sont pas géostationnaires mais en orbite basse toujours en rotation. Cela permet de bénéficier d’une couverture constante mais surtout de garder un temps de latence inférieur à 30ms.

Maillé comme une toile d’araignée autour de la terre, Starlink souhaite révolutionner l’accès à internet dans le monde entier et devenir un fournisseur unique. Fort de son développement rapide et efficace, Space X souhaite atteindre en 2025 un nombre de 40 M d’abonnés pour leurs réseaux Starlink.

Pourquoi c’est une vraie révolution.

Car présentement le monde est connecté à internet par câble sous-marin et par des installations vieillissantes. La fibre optique qui est la technologie distribuée la plus récente, est aussi la plus chère à mettre en place. En effet, pour installer la fibre optique on est obligé de creuser de grandes tranchées à travers le paysage dans le but de faire passer les câbles. Beaucoup de pays aujourd’hui essaient de limiter leurs dépenses et leurs impacts environnementaux, donc installer internet par fibre optique n’est pas dans les solutions envisagées ou priorisées par les pays ou collectivités.

Ainsi, cette technologie ne nécessite pas l’implication des collectivités ni humaines ni financières. Et permet à des lieux éloignés d’une ville de bénéficier d’internet à haute vitesse et donc de rester concurrentiel face aux grandes villes et de garder une attraction face aux grands centres.

Un monde connecté.

Quand on parle d’internet, on imagine que le monde est déjà connecté, que le projet est viable et que plus rien n’est a prouvé ou à développer.

Alors qu’en réalité seulement 47% de la population est connecté à internet pour un total de 3,9 milliards de personnes, ce pourcentage augmente doucement mais se retrouve freiné par les financements de chaque pays. Donc, les pays les plus pauvres ne peuvent pas offrir à leurs espaces publics ou universités la possibilité d’échanger et de développer des relations d’affaires grâce à internet.

Le projet Starlink permettra justement à ces pays de rendre internet accessible sans avoir à construire, implanter des technologies ou à développer des projet et programmes très très coûteux.

Dans le prochain article, nous parlerons de la façon dont DEVICOM a su transformer l’utilisation de cette technologie pour développer un projet sécuritaire, prospère et fiable.